Castres. Marché de Noël : un bilan en demi-teinte pour les exposants

Castres. Marché de Noël : un bilan en demi-teinte pour les exposants
image Castres. Marché de Noël : un bilan en demi-teinte pour les exposants

l’essentiel Un mois après son lancement sur les places Jean Jaurès et Soult, le marché de Noël de Castres (Tarn) fermera ses portes ce samedi soir. La fréquentation n’a pas été égale d’un lieu à l’autre et le bilan de cette édition 2022 est en demi-teinte du côté des exposants et commerçants.

Installé depuis le 2 décembre dernier sur les places Soult et Jaurès, le marché de Noël de Castres va fermer ses portes ce samedi soir. Après un mois passé dans leur chalet, les exposants et commerçants s’apprêtent à remballer.

Pour Emilie, gérante du stand « Bebechic » place Jean Jaurès, le bilan est positif : « Je trouve qu’il y a eu du monde, que ce soit la semaine ou le week-end », et ce malgré le contexte économique morose. Pour cette commerçante, qui participe au marché de Noël pour la quatrième fois, « c’est toujours un plaisir d’être là. Et il y a un bel échange avec les gens et j’ai beau avoir ma boutique sur Castres depuis 6 ans maintenant, ce stand me fait toujours une belle publicité et certains me découvrent encore », a-t-elle ajouté.

“Des paniers moyens plus modérés”

Même satisfaction du côté du stand « Glass effect », le seul fileur de verre du marché. Son vendeur Arnaud, originaire de Marseille, découvrait les lieux pour la première fois. « J’ai été très agréablement surpris de ce marché mais aussi de la ville. Le contact a été facile avec les visiteurs, qui venaient principalement l’après-midi. En tout cas, c’était vraiment plaisant de travailler ici pendant un mois et en plus, on a fait un bon chiffre », a-t-il confié.

Mais pour certains exposants, à l’image de Camille Guiraud (maroquinerie) et Margaux Marchisone pour « Margaux.m.décoration », des habituées de ce rendez-vous hivernal, le bilan est mitigé. Si Camille Guiraud est contente de son chiffre d’affaires, qui ressemble à quelques euros près à celui de l’an dernier, « malgré des paniers moyens plus modérés », la créatrice trouve qu’il y a eu beaucoup moins de monde que les années précédentes. « Ça a mis du temps à se lancer… On va dire qu’on a vraiment eu du monde à partir du début des vacances scolaires », a expliqué la maroquinière, qui regrette également la réduction du nombre de chalet sur la place Jean Jaurès. Pour Margaux Marchisone, le constat est un peu plus amer puisqu’elle enregistre une baisse de 30 % de son chiffre d’affaires par rapport à 2021. « J’ai vendu beaucoup de petits produits mais ça n’a pas suffi. Avec le contexte actuel, je peux comprendre que les gens dépensent moins d’argent mais pour moi, il n’y a pas que ça. Je pense qu’il faut faire évoluer ce marché et pourquoi pas varier les animations proposées aux visiteurs », a-t-elle confié.

« La magie de Noël n’a pas disparu »

Du côté de la place Soult, les avis sont unanimes pour dire que le marché a démarré sur les chapeaux de roues et ce, dès le premier jour. Et Denis Cabanes du « Rucher du saut de la truite » s’en souvient encore… « C’était incroyable le monde qu’il y avait et surtout, on a vendu énormément de choses », a confié le vendeur de miel, très satisfait. « On a eu du monde du début à la fin », a confirmé Florian, responsable du stand de l’Asinerie d’Oc (savons et cosmétiques au lait d’ânesse) qui estime une hausse de 20 % de son chiffre d’affaires. « En plus, il y a une très bonne ambiance entre les exposants et les restaurateurs. On s’est tous très bien entendu », a-t-il ajouté.

Pour Régis, alsacien d’origine et patron du stand de bretzel, le marché de Castres « monte en puissance » en termes de fréquentation. Pour celui qui comptabilise sa 10e participation au marché de Noël, « ici, les gens sont très réceptifs. Et même si les gens ont dépensé différemment cette année, la magie de Noël n’a pas disparu ».

Source : La Dépêche
Pour vous abonner à La Dépêche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *