“Jeune Juliette”, la surimpression

“Jeune Juliette”, la surimpression

“C’est un trucage qui permet d’obtenir une seule image constituée d’une superposition d’images multiples.”

d’après Marie-Thérèse Journot, Le vocabulaire du cinéma, Armand Colin, 2004

Dans différentes séquences du film, la réalisatrice utilise la surimpression en superposant aux images filmées non pas d’autres images mais des mots en rouge.

Source : Média Tarn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *