“Les vacances de Monsieur Hulot”, en lien avec les disciplines

“Les vacances de Monsieur Hulot”, en lien avec les disciplines
a entree par discinpline2 “Les vacances de Monsieur Hulot”, en lien avec les disciplines

EXPRESSION ÉCRITE

Qui est Monsieur Hulot ? Imaginer un texte pour expliquer, raconter la vie de monsieur Hulot en dehors des vacances.

● Dans le cinéma de Tati, on a l’impression que les objets prennent vie (voiture qui se déplace sans conducteur, pot de peinture mouvant, feu d’artifice, etc.). Imaginer un récit au cours duquel un objet prendrait vie.

Comparer film / roman :

Contrairement à l’usage, le roman de Jean-Claude Carrière (1958) a été écrit d’après le film de Tati, et non l’inverse.

Chercher qui est le narrateur dans le roman (le retraité), quels sont les éléments communs (lieu, personnages principaux, trame tissée par les gags…) et les différences.

● Élaborer une fiche-technique du film avec titre, réalisateur, durée, pays de production, année… Écrire le résumé ou le synopsis de l’histoire afin de compléter la fiche-technique puis rédiger une critique du film (qui utilisera la fiche-technique et le synopsis) en insistant sur l’argumentation.

Écrire les dialogues ou les paroles dans une scène où ils sont incompréhensibles, voire inexistants.

HISTOIRE

La France des années 1950 : s’appuyer sur le cadre du film pour brosser une image de la France des années cinquante. Utiliser les photogrammes pour revoir des images de villages, de campagne, de vieilles devantures de boutiques, de vêtements… Rattacher ces images au temps des arrière-grands-parents des élèves.

Les transports : de l’âne au train à vapeur en passant par le tacot ou la bicyclette, ce film présente un petit panorama des transports à travers les âges. (VOIR photogrammes ci-après ou fiche .pdf au téléchargement  : Transports)

La guerre : ce film a été tourné quelques années après la fin de la Seconde Guerre Mondiale, sur une plage qui avait été bombardée et non encore réaménagée ; elle forme ainsi une sorte d’enclave.

Repérer dans le film des éléments traumatisants de l’expérience de la guerre (l’officier militaire passe son temps à revivre ses batailles – perdues ou gagnées – et le feu d’artifice qui bombarde Hulot puis l’hôtel est filmé comme une bataille).

Les vacances : les congés payés obtenus dans la sueur en 1936 sous le Front Populaire (2 semaines par an), interrompus pendant la guerre, reprennent et passeront à 3 semaines par an en 1956. Le film de Tati a presque valeur de documentaire en dressant le portrait d’une station balnéaire de l’époque.

Comparer avec des vacances aujourd’hui.

Chercher des cartes postales anciennes.

EXPRESSION CORPORELLE

● La gestuelle : Hulot semble toujours hésiter, spéculer, puis foncer. Analyser :

. sa posture : corps oblique, coudes saillants, pipe en avant.

. sa démarche : le pas élastique, grandes enjambées, déséquilibres permanents, pointes des pieds, souplesse malgré la haute taille.

Mime : mimer le personnage de Monsieur Hulot (posture, démarche…). Mimer d’autres personnages à faire deviner.

Démarches célèbres : analyser puis reproduire celle de Charlot, les « Démarches débiles » du sketch des Monty Python (à visionner ici : Démarches débiles)…

ARTS PLASTIQUES

● Les silhouettes dessinées par Pierre Etaix : s’approprier une des silhouettes de M. Hulot, la découper et la replacer dans d’autres environnements en variant la forme (photo, fond dessiné, peinture…) et le fond (ville, campagne, plage, intérieur, extérieur…). (VOIR fiche au téléchargement ci-après : Etaix dessine Tati)

● Le personnage : en s’inspirant des travaux du livre « Jacques Tati & Friends », dessiner à sa façon la silhouette de M. Hulot. (VOIR photogrammes ci-après ou fiche .pdf au téléchargement  : Tati & friends)

● Invention : inventer un personnage avec quelques traits caractéristiques en s’inspirant de Monsieur Hulot, Charlot, etc. et le dessiner.

BD : concocter une page BD mettant en scène un gag avec le personnage de M. Hulot ; utiliser des onomatopées.

● La couleur : réaliser le désir de Tati : mettre des couleurs sur ses images.

Source : Média Tarn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *