Le village de Brousse sous le choc après l’accident mortel d’un de ses habitants

Le village de Brousse sous le choc après l’accident mortel d’un de ses habitants
image Le village de Brousse sous le choc après l’accident mortel d’un de ses habitants

l’essentiel Il faisait nuit, il pleuvait. Sur cette route départementale, à la sortie de Labastide Saint Georges en direction de Cabanès, dans une zone limitée à 70 km/h, un habitant de Brousse a perdu la vie.

Christophe Pezouls avait 48 ans. Chef d’entreprise à Saint Orens de Gameville, il gérait avec son frère l’entreprise SCI PRAPC, spécialisée dans la location de salles de conférences, de réception ou de réunion.

À Brousse, petit village de 400 habitants la nouvelle de sa disparition a été un choc pour toute la communauté villageoise. “Christophe était un homme serviable, sympathique, toujours prêt à donner un coup de main”, souligne Mathieu Fau, le maire. “Il aimait chasser et nous pouvions toujours compter sur lui pour l’organisation des évènements”, ajoute le maire.

Christophe Pezouls était revenu il y a quelques années au village pour s’occuper de ses parents. Après le décès de son père, il prenait grand soin de sa mère, avec qui il habitait.

Un choc d’une violence inouïe

Les raisons exactes de l’accident ne sont pas encore connues. Une autopsie a été réalisée. Dans l’attente la famille n’a pas encore pu fixer la date des obsèques qui se dérouleront dans ce village aujourd’hui endeuillé. “J’ai une pensée pour sa famille et ses proches. La violence de cette disparition est vécue comme une injustice. Christophe était d’une extrême gentillesse et il laisse un grand vide”, souligne Mathieu Fau.

A lire aussi : Tarn: un automobiliste se tue contre un platane à Labastide-Saint-Georges

La collision fatale contre un platane s’est produite jeudi dernier, dans une ligne droite en parfait état puisqu’elle avait été refaite récemment. Le conducteur, seul à bord de son véhicule, a perdu le contrôle de sa Volkswagen, a traversé la chaussée pour s’encastrer contre un arbre. Un choc d’une violence inouïe, l’habitacle s’étant littéralement enroulé autour du platane.

Malgré la rapidité des secours, les efforts des sapeurs-pompiers de la caserne de Lavaur se sont avérés vains. Le décès a été constaté sur les lieux de l’accident.

Source : La Dépêche
Pour vous abonner à La Dépêche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *