De la boule de flipper à la réalité virtuelle avec “Albi Games”

De la boule de flipper à la réalité virtuelle avec “Albi Games”
image De la boule de flipper à la réalité virtuelle avec "Albi Games"

l’essentiel Le “Albi Games Festival” vous donne rendez-vous ce week-end au parc des expositions pour un voyage à travers le temps dans le monde du jeu vidéo.

Pour une fois, les parents ne vont pas s’inquiéter de voir leurs enfants devant un écran. Au contraire, c’est le but du jeu de ce nouvel évènement. Durant tout ce week-end, le parc des expositions accueille la première édition du “Albi Games festival”, un événement festif et familial autour des jeux vidéo et de la culture numérique.

Organisé par la Ville d’Albi, il prend la succession du festival Geek habituellement organisé par le Parc des expositions.

Dès hier matin, c’est donc en famille que les visiteurs sont venus découvrir l’organisation de ce nouveau rendez-vous des gamers. Vingt ordinateurs de gaming surpuissants associés à des écrans en haute résolution et des fauteuils professionnels les attendaient pour jouer en “LAN” (en réseau local) sur des jeux comme Counter Strike et Minecraft. Des tournois de e-sport vont également rythmer le week-end.

Les élus de la municipalité ont tenu aussi à être présents et à tester cet univers virtuel. Sous le regard amusé de la maire d’Albi, Stéphanie Guiraud Chomeil, la déléguée à la ville numérique, Florence Fabre n’a pas hésité à expérimenter un casque de réalité virtuel et se retrouver projeter au sommet d’un building, sur une planche, en équilibre précaire.

Amateur de sensations fortes, vous pouvez en faire de même. De nombreux parents ont retrouvé une âme d’enfant en découvrant les célèbres jeux d’arcade de leur adolescence. Sans parler des consoles de jeux. Un espace permet de jouer avec ces instruments nés dans les années “80” jusqu’au début des années “2000”. Consoles, manettes, écran, tout est d’époque et le plaisir est toujours là.

Comme pour les parties de flipper. “Flipper Events” est installé à Valdurenque et à apporter une dizaine de ces machines qui ont animé les bars à la fin du XXe siècle. Pas question de trop les secouer et tilter, on respecte ces machines devenues des antiquités mais on retrouve des sensations disparues. Et les enfants qui ne les ont pas connus se prennent vite au jeu. Alors entre nostalgie et monde futuriste, il y en a pour tous les goûts.

Tarifs : 6 € à partir de 7 ans, 4 € pour les 4/6 ans, gratuit pour les moins de 4 ans.

Source : La Dépêche
Pour vous abonner à La Dépêche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *