Fin de résidence pour Romain Gandolphe au Château-musée du Cayla à Andillac. Artiste atypique, il pratique essentiellement la p…

Fin de résidence pour Romain Gandolphe au Château-musée du Cayla à Andillac. Artiste atypique, il pratique essentiellement la p…
320495012 1245201322703824 289516307296231131 n.jpg?stp=dst jpg p960x960& nc cat=110&ccb=1 7& nc sid=8024bb& nc ohc=L3OYmt3tXpoAX8FsAAN& nc oc=AQkM2Bc5xw35f7HI8loXl8wvx4n1KGbqGMqRomAvsEKAv4X27FOpxfg2CEGX4zDxYMo& nc ht=scontent cdt1 1 Fin de résidence pour Romain Gandolphe au Château-musée du Cayla à Andillac. Artiste atypique, il pratique essentiellement la p...

Fin de résidence pour Romain Gandolphe au Château-musée du Cayla à Andillac.

Artiste atypique, il pratique essentiellement la performance et s’intéresse à la mémoire, à l’oralité et à la transmission. Son travail questionne ainsi des formes de l’invisible.
Travaillant durant cette résidence à partir de textes d’auteures à la pensée révolutionnaire, il a organisé son atelier comme un espace de parole, où il fait dialoguer les textes et les pensées de ces écrivaines.

Si « raconter c’est faire exister » selon lui, il projette pour son exposition au Château-musée au printemps prochain de mettre en forme et en espace, comme un éditeur pourrait le faire, des citations d’écrivaines qu’il admire, comme autant prises de parole qui dialogueraient entre elles. Une porte ouverte en somme du cerveau même de l’artiste !
Rendez-vous le 12 mars 2023 pour découvrir l’artiste et l’exposition.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *