Cela bouge au CO : Broncan en colère, Kockott sur la feuille de match et Eddie Jones comme consultant

Cela bouge au CO : Broncan en colère, Kockott sur la feuille de match et Eddie Jones comme consultant
image Cela bouge au CO : Broncan en colère, Kockott sur la feuille de match et Eddie Jones comme consultant

l’essentiel L’entraîneur du CO est remonté contre l’EPCR qui a maintenu l’horaire de programmation du match face à Exeter samedi à 21 heures en concurrence avec le quart de finale de coupe de Monde de la France. Et il en profite pour lâcher deux “scoops”. 

Grognon, bougon, mais surtout très volubile, Pierre-Henry Broncan a dénoncé d’emblée hier lors du point presse. « On a fait une très bonne campagne européenne la saison dernière, mais on n’a pas été respecté par l’EPCR. On a été le seul club à jouer tous les matchs et on a été éliminé sportivement, alors que des concurrents ont obtenu des points sans jouer. Là à nouveau on n’est pas respecté avec ce match à 21 heures. On a demandé à décaler l’horaire et on se retrouve face à un quart de finale de football France-Angleterre. Je pense que cela était un autre club européen de haut niveau, il aurait été décalé. Ça, ça commence à me faire chier ! Notre club n’est pas respecté, c’est se foutre de la gueule du club et de la ville de Castres ! »
Broncan a d’autres motifs pour alimenter son courroux : « L’année dernière on a été disqualifié dans les arrêts de jeu aux Harlequins, avec une décision sur arbitrage vidéo que j’ai trouvé très limite. On ne voit pas le joueur des Anglais aplatir alors qu’on avait fait le plus dur, on menait avec le bonus offensif ». Il s’adresse aussi aux adversaires : « Exeter a intérêt à bien se préparer parce qu’on va être très énervé samedi soir. Je veux qu’on fasse un très gros match ».

Kockott sur le banc

Pour cela, le coach castrais va compter sur un homme d’expérience pour réveiller son équipe si elle venait à ronronner samedi. « On est très content que Rory Kockott ait accepté de rejouer. Rory compense par le mental un éventuel manque de rythme. Il ne débutera pas la rencontre et j’espère qu’il ne sera pas obligé de rentrer trop tôt », précise Broncan. Le demi-de-mêlée, qui avait raccroché les crampons en fin de saison dernière pour prendre un poste dans le staff en charge de la défense,a été ajouté sur la liste européenne.

A lire aussi : Eddie Jones va venir à Castres

Eddie Jones à Castres

Par ailleurs, Pierre-Henry Broncan a évoqué l’arrivée d’Eddie Jones bientôt et a surpris lors de la conférence de presse précédant le match de Champions Cup face à Exeter. L’amitié qu’il le lie avec Eddie Jones l’ex – sélectionneur de l’équipe d’Angleterre étant connue, une réaction sur l’éviction du sélectionneur lui a été demandée : « C’est une période compliquée pour lui, il a envie de rentrer au Japon parce que sa femme est japonaise et sa mère est là-bas. Il va se ressourcer au Japon dans un premier temps. Après, il viendra ici. Pierre-Yves Revol serait enclin à ce qu’il devienne consultant du club ». Et le coach castrais d’ajouter : « Eddie Jones va être sur le marché et il va vite être récupéré par un club ou une nation, il ne sera pas libre longtemps. Pour l’instant dans une période comme ça il a besoin de souffler, de se mettre un peu à l’écart ».

Source : La Dépêche
Pour vous abonner à La Dépêche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *