Top 14 – 12e journée : contre Pau, le Castres Olympique veut « se rattraper de La Rochelle », annonce son entraîneur Pierre-Henry Broncan

Top 14 – 12e journée : contre Pau, le Castres Olympique veut « se rattraper de La Rochelle », annonce son entraîneur Pierre-Henry Broncan
image Top 14 - 12e journée : contre Pau, le Castres Olympique veut « se rattraper de La Rochelle », annonce son entraîneur Pierre-Henry Broncan

l’essentiel L’entraîneur principal du CO, Pierre-Henry Broncan, sent son groupe « concerné » par le match contre Pau, ce dimanche (15h). Lui, son staff et ses joueurs espèrent réagir et faire oublier la débâcle rochelaise.

Après cette déroute à La Rochelle (7-53), comment le groupe a-t-il digéré ce résultat ?

Il est conscient que sa prestation n’était pas au niveau. On s’est fait punir par une très belle équipe du Stade Rochelais. C’est difficile de tirer des enseignements positifs avec ce score. Malgré tout, il est quand même possible d’en trouver. Ne serait-ce que sur la qualité physique de l’équipe qui est parvenue, en fin de partie, à se créer beaucoup plus d’occasions. Même si on n’a pas été assez efficace puisqu’on ne franchit la ligne qu’une seule fois. Et puis, on rentre de Charente-Maritime avec zéro blessé. Alors vous me direz peut-être qu’au vu de l’engagement, ce n’était pas compliqué. Mais notre défaite n’est pas due à l’engagement, plutôt à un manque de justesse technique et tactique. Ça nous a coûté cher devant ces Rochelais qui nous ont punis sur des turnovers, des contres, des interceptions par moments. Et c’est difficile à encaisser.

Contre la Section Paloise demain, il faudra plus s’appliquer…

Comme tous les matchs de Top 14. On va recevoir une équipe qui a enchaîné de bonnes performances dernièrement. On sait à quoi s’attendre, on connaît la qualité de cette formation. Les Palois disposent de très bons joueurs – comme La Rochelle samedi dernier – à qui il ne faudra pas laisser d’espaces. Si tu te relâches un peu ou que tu commets des erreurs, tu seras vite puni. Aujourd’hui, il n’y a pas de petites équipes, toutes les rencontres sont difficiles.

N’avez-vous pas le sentiment que, contre Pau, c’est une rencontre lors de laquelle il n’y aura pas le droit à l’erreur ?

Mais c’est pareil pour chaque match, notamment à domicile. Or, ce sentiment n’est pas un monopole du Castres Olympique, tout le monde le ressent. On sait contre qui on va jouer et on va tout faire pour bien recevoir Pau et se rattraper de ce mauvais match à La Rochelle. C’est aussi simple que ça.

À domicile, on vous sent néanmoins plus serein avant les rencontres.

Ce n’est pas vraiment ça. Disons qu’on a nos repères, une certaine confiance également. Mais chaque match est différent, il faut bien se préparer car, en plus, nous traversons une semaine assez longue avec notre rencontre programmée à dimanche. Je trouve qu’on fait une bonne préparation et je vois tous nos joueurs concernés par la réception de Pau.

Le CO n’a d’ailleurs pas l’habitude de jouer un dimanche. Cela a-t-il changé quelque chose à votre routine ?

On a adapté le planning des entraînements. On a rajouté une séance le mercredi matin, jour qui est habituellement off pour nous. Ce qui fait qu’on a décalé le jour off à jeudi, pour ensuite reprendre ce vendredi et samedi.

Source : La Dépêche
Pour vous abonner à La Dépêche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *