Bilan des inter-régions grand sud-ouest 2022

Bilan des inter-régions grand sud-ouest 2022
image Bilan des inter-régions grand sud-ouest 2022

Tout d’abord, d’un avis unanime,  les participants aux inter-régions 2022 ont manifesté leur enthousiasme au regard de la qualité de l’organisation et du programme (alternance temps de travail en plénière, ateliers, avec temps libres très appréciés comme la visite de Cahors organisée samedi après-midi sur le Lot, où le beau temps était au rendez-vous. )

 

Dans le détails, voici les éléments qu’il faut retenir :

  • Les points positifs : 

La qualité (remarquée) des interventions et des échanges avec la salle et la quiétude régnant entre représentants des territoires et ceux du siège fédéral. Certaines idées et initiatives locales à développer ont émergé, notamment liées à de nouvelles formes de pratiques ludiques et éducatives (exemple : jeux de cartes et applis interactifs sur des thématiques liées à la rando et aux missions des comités/clubs comme l’animation, le balisage etc. à l’initiative du président de la CRF Occitanie) ou dans le domaine de l’environnement et de la biodiversité en lien avec la protection des sentiers notamment.

 

La méthode de travail adoptée par l’équipe territoriale, en l’occurrence “métaplan” avec distribution de post-it pour permettre aux comités d’exprimer leurs idées, synthétisées immédiatement dans la foulée par les administrateurs des territoires, va permettre de faire remonter toute cette matière grise auprès des instances dirigeantes du siège.

 

Les présentations de l’appli Ma Rando et de « PARI 2024 » ont permis une meilleure compréhension des enjeux, notamment de gagner l’adhésion des comités à ces projets dont ils sont acteurs à part entière et ambassadeurs de la fédération sur leurs territoires. 

 

L’organisation la veille de l’événement de la 1ère journée des salariés du grand sud-ouest ayant rassemblé 24 salariés de comités en présentiel sur 31. De l’avis de tous les présents, ce type de rendez-vous manquait par le passé pour créer des liens entre eux et arriver à fédérer cette communauté de salariés autour d’intérêts communs ; eux qui se sentent parfois seuls dans leurs missions et condition de salarié. Cette expérience est à renouveler selon leurs préconisations, hors du cadre inter-régional, à minima une voire deux fois par an. 

  • Les points d’amélioration :

Certains éléments de charte graphique et documentaire utilisés au quotidien par les comités sont obsolètes. Plus globalement, les participants ont regretté le manque d’informations et de communication de la part du siège concernant l’utilisation des logos et de la charte fédérale adapté à leurs propres matériels de promotion et outils de travail ou encore l’abandon des sigles tels FFRP au profit de FFRandonnée, entre autres. 

 

Absence d’élus locaux/institutionnels qui n’ont pas répondu à l’invitation des comités organisateurs Occitanie et Lot.

 

Extraits du compte-rendu envoyé par Jean-François Solas au siège de la FFRandonnée. 

Source : Randonnées Tarn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *