Lo Capial en vadrouille dans le Périgord Noir

Lo Capial en vadrouille dans le Périgord Noir
lo capial en vadrouille dans le p%C3%A9rigord noir Lo Capial en vadrouille dans le Périgord Noir

Durant quatre jours, du 7 au 10 octobre 2022, 22 capialos ont pris la route, en direction du Périgord Noir.

 

Ce séjour a permis d’allier randonnées et découvertes de cette magnifique région. Chaque randonnée se concluait sur une belle note :  une visite de jardins remarquables. . Nos journées ont été bien remplies, riches en découvertes.

 

Le premier jour, notre journée débute par une randonnée de 15 km, traversant le joli village de Salignac-Eyvigues ; nous ponctuons celle-ci par la visite du manoir d’Eyrignac et ses jardins, où chacun a pu librement se promener dans les allées de topiaires, buis et ifs, taillés au carré. La beauté des perspectives, les sculptures 

végétales et les découvertes successives nous ont transporté dans un état de sérénité, malgré la fatigue de la journée.

 

Ensuite, nous continuons samedi  par une randonnée en linéaire,  de 14.5 km, de Domme jusqu’au château des Milandes, étape n°2 du chemin de Harrisson Parker, ; voyageur anglais du 19ème siècle, il entreprit d’écrire au contact des populations du Sud de la France, notamment ses périples en Dordogne, à pied et en canoë. Ce chemin, d’une distance de 80 km part de SARLAT jusqu’au Buisson De Cadouin. Lors de notre pique-nique,nous avons bénéficié d’un panorama exceptionnel  face au magnifique château de Castelnaud.. A notre arrivée au château des Milandes,  nous débutons par un spectacle de rapaces  ;  puis la visite du château constitue un très bel hommage à Joséphine BAKER, qui voulut fonder en ce lieu “un village du monde, capitale de la fraternité universelle”, pour montrer au monde que ses enfants de nationalités et de religions différentes pouvaient vivre ensemble dans la paix. Elle en adopta douze au total. Puis au terme de cette visite, nous avons pu flâner à notre gré dans le vaste parc,  inscrit aux monuments historiques, avec ses magnolias, ifs, cèdres, tulipiers et bien d’autres espèces , Une journée bien remplie, au terme de laquelle nous avons dû attendre avec impatience nos chauffeurs, partis en taxi, récupérer nos fourgons.

 

Le 3ème jour, dernier jardin remarquable à visiter : les jardins suspendus de Marqueyssac. La journée débute par un tableau magnifique : la Dordogne survolée par un bal de montgolfières, dans un paysage matinal de brume, entouré de châteaux ! Fabuleux et magique, digne d’une carte postale. Randonnée de 15.5 km . La pause déjeuner sera également au top : face au château de Beynac et Cazenac, avec la Dordogne en contrebas, que nous longerons ensuite sur le chemin du retour. Puis, à notre arrivée au jardin de Marqueyssac, la randonnée se poursuit, sur les 22 ha, où serpentent allées et sentiers bordés de buis centenaires, les terrasses et ses topiaires spectaculaires. L’arrivée au belvédère offre un panorama superbe de la vallée avec notamment La Roque-Gageac et  les cingles de la Dordogne.

 

Le dernier jour a été consacré à la visite de deux très beaux villages, Domme et La Roque-Gageac ; le matin, nous débutons par une visite panoramique de Domme,village médiéval, admirablement conservé, avec ses remparts, ses maisons, son moulin, la vue de l’esplanade sur la vallée périgourdine, Nous en profitons tous pour faire quelques emplettes et ramener quelques souvenirs : gâteaux aux noix, huile de noix, produits du terroir et bien d’autres bonnes choses. Après un pique-nique au bord de la Dordogne, près du départ des gabarres, nous arpentons les rues de la Roque-Gageac, site exceptionnel, avec son fort troglodyte surplombant la dordogne de 120 m ;  nous traversons le jardin exotique, avec sa végétation luxuriante. Dommage, la bambouseraie était fermée durant quelques jours.

 

Nous avons logé en demi-pension au village de gîtes les Ventoulines, sur les hauteurs  de DOMME, au calme. Certains ont pu apprécier après les randonnées la piscine chauffée, le spa chauffé au bois et le magnifique sauna.

 

Ce séjour a permis à certains de faire connaissance car tous les capialos ne se connaissaient pas.

 

Ce week-end périgourdin en quelques mots: rigolades, découvertes, bonne humeur, moments magiques, concert de notre cher François, illustre guitariste hors pair et ses chanteurs improvisés, qui ont assuré.

 

Un grand merci à notre reporter photo, Martine, qui a créé et visionné un merveilleux diaporama du séjour des gorges du TARN de cette année :  un travail de pro et de passionnée ; un très bon souvenir partagé.

 

Merci à Jean et Françoise, qui m’ont consacré du temps dans l’organisation de ce premier séjour et leurs précieux conseils.

 

Et enfin, merci à nos 4 chauffeurs ; Alain, Guylaine, Michel et Serge, qui ont dû passer parfois dans des ruelles et des routes très étroites ( fichu GPS….).

Un grand merci à tous . Vous avez pris le risque de partir à l’aventure avec nous. Une belle aventure capialote s’achève , à reconduire en 2023 !

 

Sandrine et Thierry

Source : Randonnées Tarn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *