Sécurité routière – Obligation d’équipements spéciaux en période hivernale dans le Tarn

Sécurité routière – Obligation d’équipements spéciaux en période hivernale dans le Tarn

Pour une partie du département l’équipement de certains véhicules en période hivernale est obligatoire du 1er novembre au 31 mars.

L’objectif de cette nouvelle réglementation, issue de la loi Montagne II du 28 décembre 2016, et de son décret d’application du 18 octobre 2020, est de renforcer la sécurité des usagers de la route en réduisant les risques d’accidents liés à la conduite sur routes enneigées ou verglacées et en évitant les situations de blocage sur les routes, susceptibles d’entraver la progression des engins de déneigement et de secours.

Les communes concernées dans le Tarn :

Cette obligation s’applique donc aux 18 communes suivantes, du 1er novembre au 31 mars : Alban, Barre, Berlats, Curvalle, Escroux, Fontrieu, Gijounet, Lacaune, Le Fraysse, Le Masnau-Massuguiès, Massals, Miolles, Moulin-Mage, Murat-sur-Vèbre, Nages, Saint-Salvi-de-Carcavès, Senaux, Viane.

carte equipement hivernal 13943 Sécurité routière - Obligation d'équipements spéciaux en période hivernale dans le Tarn

panneaux equipements hivernaux 75bbe Sécurité routière - Obligation d'équipements spéciaux en période hivernale dans le Tarn

L’équipement nécessaire :

Il faudra au choix, ou détenir des dispositifs antidérapants amovibles (chaînes et chaussettes), ou équiper son véhicule de pneus hiver (4 roues équipées).

La réglementation permet de choisir entre chaînes métalliques et « chaînes textiles » communément appelées « chaussettes à neige ». Il en faut au moins deux, pour équiper les roues motrices.

Les chaînes métalliques ( pour un usage fréquent)

- Avantages : dispositif très efficace, résistant, présentant la meilleure adhérence et tenue de route en cas de fort enneigement ou de route verglacée.

- Inconvénients : elles sont plus onéreuses que les chaussettes textiles, et plus difficiles à poser.

Il faut tenir compte de cette difficulté potentielle de pose, en situation réelle, sur le bas-côté d’une route enneigée, par temps froid. Les fabricants ont amélioré leurs dispositifs pour en simplifier l’usage, mais il est recommandé de s’exercer avant, dans des conditions plus aisées.

Les chaussettes à neige textiles (pour un usage occasionnel)

- Avantages : elles sont plus simples à poser, et moins onéreuses.

- Inconvénients : Elles sont moins efficaces que les chaînes en cas de fort enneigement, et ont une durée de vie plus courte.

Bien vérifier que les dispositifs amovibles sont adaptés à la taille de vos roues, et à l’espace entre la roue et la carrosserie. Chaînes ou chaussettes doivent être stockées à bord du véhicule, et prêtes à servir, dès lors que le trajet emprunte un axe dans les zones concernées par la nouvelle réglementation.

Les pneus hiver

Au sens du décret, sont les pneus relevant de l’appellation “3PMSF” (3 Peak Mountain Snow Flake), identifiables par la présence du marquage du “symbole alpin” et de l’un des marquages “M+S”, “M.S” ou “M&S”.

Jusqu’au 1er novembre 2024, les pneus neige uniquement marqués “M+S” seront tolérés.

Les véhicules portant des pneus à clous sont exonérés des obligations d’équipement.

recap equipement 8829e 1de14 Sécurité routière - Obligation d'équipements spéciaux en période hivernale dans le Tarn

Source : Préfecture du Tarn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *