Florian Demarest succède à Raphaël Bernardin à la tête de Renaissance

Florian Demarest succède à Raphaël Bernardin à la tête de Renaissance
photo1654786291 Florian Demarest succède à Raphaël Bernardin à la tête de Renaissance

Florian Demarest succède à Raphaël Bernardin à la tête de Renaissance (ex-LREM) dans le Tarn.

Le maire de Saint-Sulpice, premier édile de France élu sous l’étiquette En Marche, avait récemment démissionné de ses reponsabilités du parti présidentiel.

Ancien collaborateur de Folliot et Roques-Étienne

Âgé de 30 ans, Florian Demarest, Albigeois et ancien collaborateur parlementaire des députés Philippe Folliot et Muriel Roques-Étienne, était déjà responsable des JAM (Jeunes avec Macron) dans le Tarn depuis un an.

150 adhérents

Il a été désigné pour structurer localement le nouveau parti macroniste, créé en septembre dernier pour remplacer LREM: « A peine créé, notre parti peut déjà revendiquer plus de 150 adhérents dans le Tarn et 27 000 à l’échelle nationale. C’est un très bon démarrage alors que notre campagne d’adhésion n’a pas encore commencé, que les cadres locaux sont en cours de désignation et que tout reste à créer. »

Élections internes

Outre la promotion de l’action de l’actuel chef de l’État, la priorité de Florian Demarest est de préparer l’élection interne d’une «  assemblée départementale » chargée de doter Renaissance d’un nouveau bureau dans le Tarn.

Paru en premier sur le Journal d’ici
Source : Le journal d’ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *