Castres : le QG devient la nouvelle place forte du rap et de la scène hip-hop

Castres : le QG devient la nouvelle place forte du rap et de la scène hip-hop

l’essentiel Depuis cet été, le QG appartient à une société toulousaine de production spécialisée dans les concerts et spectacles. Grâce à l’expérience de ses gérants dans l’univers rap et hip-hop, des artistes comme Heuss l’Enfoiré et Alonzo sont venus faire le show en exclusivité à Castres.

Le 10 juin dernier, lorsqu’Heuss l’Enfoiré, l’artiste aux millions d’écoutes sur les plateformes musicales connu notamment pour son hit d’été « La Moulaga » était annoncé pour un showcase « bouillant » au QG, certains ont eu du mal à y croire. Mais l’annonce a eu l’effet d’une bombe. Il faut dire que c’était la première fois qu’un rappeur de cette envergure venait poser ses valises à Castres pour un tel événement. « On a voulu frapper fort », se souvient Charly, gérant du QG et producteur d’événement chez Roc la Night, société toulousaine de production spécialisée dans les concerts et spectacles.

« On sait qu’on doit faire nos preuves ici, et on travaille pour ça »

Pari réussi donc même si l’organisateur espérait « avoir un peu plus de monde ce soir-là ». Mais hors de question de s’arrêter là pour celui qui a travaillé avec les plus grandes stars de la musique urbaine comme Aya Nakamura, Vegedream, Gradur ou encore Ninho. Si Charly a décidé de reprendre la gestion du QG, haut lieu de la nuit castraise, c’est bien pour se démarquer et offrir une programmation musicale unique.

« On est hip-hop à fond, rap surtout, c’est notre cœur de métier. On a travaillé avec les plus grands artistes français », explique Charly. C’est d’ailleurs grâce à son réseau et son expérience que le Toulousain réussit à faire venir des stars à Castres. « Il faut savoir qu’aujourd’hui, le rap c’est la musique la plus écoutée en Europe. Donc il y a de la demande partout et le but, c’est de faire venir des gens de tout le Tarn au QG, pas seulement des Castrais. Et même si les débuts sont un peu timides, je sais que ça prendre et que le club va fonctionner », ajoute le gérant, conscient que « le public toulousain est différent du public castrais. On sait qu’on doit faire nos preuves ici, et on travaille pour ça. »

Et le 7 octobre, le travail a payé pour l’équipe de Roc la Night. Ce jour-là, Alonzo, l’un des artistes les plus influents de la scène hip-hop française depuis de nombreuses années, était en showcase inédit au QG. « Dès l’annonce du concert sur les réseaux sociaux, c’était complet ! Et on sait que certains sont venus d’assez loin pour ce show. On était très content du résultat, c’était vraiment une soirée exceptionnelle », se souvient Charly.

Après Heuss l’Enfoiré et Alonzo, place à Franglish et Lupin

Franglish sera au QG le 11 novembre prochain.
Franglish sera au QG le 11 novembre prochain. DR

Alors pour continuer dans sa lancée, le gérant a déjà programmé deux autres showcases. Ce vendredi 11 novembre, Franglish, rappeur originaire du 20e arrondissement de Paris, viendra au QG présenter son nouvel album « Glish ». Tiraillé entre rap français et rap US, depuis quelque temps, l’artiste aux plus de 400 000 fans sur la plateforme Deezer, décide de faire du franglish (mélange de français et d’anglais), sa signature. Le 18 novembre prochain, ce sera au tour de l’artiste shatta « Lupin », d’enflammer cette scène castraise notamment avec son titre phare « Vespa ».

Pour la suite, le QG prépare déjà la venue d’une grande star à Castres pour un concert prévu au mois de décembre. « Je n’en dis pas plus pour l’instant mais le public ne sera pas déçu. C’est ma priorité. J’essaie d’aller au maximum des capacités du club », conclut Charly.

Source : La Dépêche
Pour vous abonner à La Dépêche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *