Graulhet : le Sporting athlétisme affiche sa belle santé

Graulhet : le Sporting athlétisme affiche sa belle santé
image Graulhet : le Sporting athlétisme affiche sa belle santé

l’essentiel C’est un retour en grâce de l’athlétisme dans la ville. La discipline et ses spécialités étaient depuis quelques années, délaissées.

La faute au manque de bénévoles, malgré les efforts déployés par Gérard Navalès, toujours éducateur des benjamins et des minimes, et Marie Bouchard, l’ancienne responsable, pour entretenir la flamme, et aux années covid qui ont vidé les sections.
Depuis la rentrée, la section de l’Omnisports affiche sa belle santé retrouvée à laquelle la présidente éducatrice Sandrine Valette n’est pas étrangère. Juge fédérale en lancers, active dans un club – Carmaux- depuis quinze ans, elle a intégré l’athlétisme graulhétois en suivant son fils, lanceur de marteau. « On est venu me chercher, argumente-t-elle. De fil en aiguille, j’ai repris la présidence ».

80 jeunes accueillis au club

Aujourd’hui, membre de l’Ecla Albi, aux côtés d’Albi, Lavaur, Gaillac, Saint-Sulpice et Lisle-sur-Tarn, le club accueille 80 jeunes, et compte une dizaine d’adultes à l’encadrement. « Cela va de l’éveil athlétique et de la motricité des tout-petits, à la catégorie junior. Nous envisageons d’arriver à 100 adhérents, pas plus. Autrement ce sera difficile à faire fonctionner » s’empresse de préciser Sandrine Valette.
Tous les éducateurs sont investis, dans l’encadrement, et tous sont en cours de formation pour être entraîneurs, juges ou dirigeants ». Alors, à quoi ou à qui doit-on ce renouveau ? « Nous avons bien fonctionné sur le forum des associations, sur la journée découverte, et le bouche-à-oreille a fait le reste, explique Sandrine Valette. Nous ne priorisons pas le résultat. Les jeunes évoluent sans pression, en toute convivialité. Notre objectif est de les faire progresser ».
Tous les mardis, et vendredis soirs, les samedis matin, le stade Noël-Pélissou s’anime de l’enthousiasme de ces groupes d’âges sur les installations en périphérie des deux terrains. Et la présidente de conclure : « Nous sommes satisfaits de ces infrastructures et équipements. D’autres clubs dans la Tarn, n’ont pas tous à leur disposition ne serait-ce qu’une piste d’athlétisme et une cage de lancers ! Nous pouvons ainsi dispenser les rudiments sur toutes les disciplines de l’athlétisme ».
 

Source : La Dépêche
Pour vous abonner à La Dépêche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *