Top 14 : le Castres Olympique domine Bayonne et enchaîne un nouveau succès à domicile

Top 14 : le Castres Olympique domine Bayonne et enchaîne un nouveau succès à domicile
image Top 14 : le Castres Olympique domine Bayonne et enchaîne un nouveau succès à domicile

l’essentiel Les Tarnais accueillaient le promu bayonnais pour le compte de la 7e journée de Top 14. Après un premier acte timide, le CO s’impose plutôt facilement et aurait même pu espérer décrocher un point de bonus offensif (39-22). 

Le film du match 

25′: essai d’Andrea Cocagi pour Castres. Le centre récompense une période de domination des locaux. Il est servi sur un plateau par le demi de mêlée, Gauthier Doubrère, qui saute plusieurs coéquipiers sur la passe. Essai transformé. 13-6. 

40′: essai de Kaminieli Rasaku pour Bayonne. L’ailier bayonnais inscrit le premier essai des visiteurs, sur leur première réelle occasion de la première mi-temps. Rasaku récupère une passe au pied Jason Robertson et se défait de Nakosi et Urdapilleta, qui manquent leur plaquage. Essai transformé. 16-16.

51′: essai de pénalité pour Castres. L’ailier bayonnais Rasaku fait un en-avant volontaire sur une sautée de Julien Blanc, qui cherchait à trouver son ailier Filipo Nakosi. L’arbitre principal, après arbitrage vidéo, donne un essai de pénalité au CO et un carton jaune à Rasaku. 23-19. 

74′: essai de Geoffrey Palis pour Castres. Après une jolie séquence de passes des Tarnais, Benjamin Urdapilleta tape un coup de pied à suivre pour son ailier. Palis récupère le cuir le long de la ligne et effectue les 20 derniers mètres qui le séparaient de la ligne d’en-but. Essai transformé. 39-22

L’action de Rasaku change tout le match

Alors que la rencontre était très serrée, comme en témoignait le score 16-19 à la 51e, l’essai de pénalité change totalement la fin de match. Kaminieli Rasaku tente d’intercepter une longue passe de Julien Blanc mais commet un en-avant jugé volontaire par l’arbitre, qui donne un essai de pénalité pour le CO et un jaune à l’ailier fidjien.

Suite à cette action, Castres met le pied sur l’accélérateur et Urdapilleta inscrit une pénalité puis un drop, de plus de 40m, dans les minutes qui suivent, en supériorité numérique. Résultat : 29-19 à la 61e après la période d’infériorité numérique de l’Aviron Bayonnais. 

Julien Blanc a dynamisé le jeu du CO

Entré en jeu à la 45e, Julien Blanc a réalisé une excellente prestation. Le demi de mêlée a donné beaucoup de vie au jeu castrais, pour ce qui représentait son deuxième match sous les couleurs tarnaises. C’est notamment lui avec sa longue passe sautée qui provoque le carton jaune et l’essai de pénalité de Bayonne. À la 68e, il a failli délivrer une passe décisive au pied à Geoffrey Palis. Malheureusement pour les locaux, les rebonds capricieux empêchent l’ailier d’aplatir. 

Les enseignements du match

Le CO enchaîne un quatrième succès en autant de matchs à domicile. Une victoire qui a mis du temps à se dessiner, la faute à des Basques entreprenants et des Castrais maladroits. Ces quatre points arrachés permettent aux Tarnais de se replacer au championnat et d’intégrer le Top 6, avec une sixième place provisoire. Castres se rendra le week-end prochain à Toulon, samedi 22 octobre à 17h, pour tenter de décrocher sa première victoire à l’extérieur de la saison. 

Source : La Dépêche
Pour vous abonner à La Dépêche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *